Olympiades Intercommunales : des andrésiens sur le podium

 

Lors des dernières Olympiades festives intercommunales organisées à Tamniès par la Communauté de Communes Sarlat Périgord Noir (été 2015), une équipe andrésienne a terminée première de sa catégorie.

Cette équipe, composée de Didier VERGNOUX, Nicolas COTTUS, Bruno COMENT et LIBLANC Olivier a triomphé dans la bonne humeur en répondant avec talent et régularité aux différentes disciplines proposées : course d’orientation, combiné canoë, paddle, franchissement aquatique, biathlon, tyrolienne, VTT, escalade, pêche, tir à l’arc, tir à l’arbalète, Arc Trap, escalade, jeux traditionnels.

 

D’une façon symbolique, l’équipe avait souhaité remettre sa coupe à la municipalité pour qu’elle soit conservée en mairie. Une petite manifestation et un vin d’honneur ont eu lieu le 23 juillet 2015 dernier avant les travaux du Conseil Municipal en présence de tous les élus.

La maire, Patrick Salinié, a félicité les vainqueurs et les a remerciés d’avoir ainsi honoré notre commune. Il a associé aux félicitations les autres équipes andrésiennes qui s’étaient lancées dans cette aventure sportive (4 au total). Il a appelé tous les amateurs à une nouvelle  participation en 2016.

Toutes les personnes qui se sont rendues à Tamniès pour ces Olympiades Festives soulignent la qualité de cette initiative, son organisation irréprochable, que l’on doit (entre autres) à l’animateur Morgan De Souza qui intervenait à l’école pendant l’année scolaire dans le cadre des TAP.

La mémoire est la sentinelle de l’esprit

 

Il y a 70 ans, le 8 mai 1945, l’armistice était signé, mettant fin à plus de 5 années de guerre.

30 ans plus tôt, la première guerre mondiale avait profondément meurtri notre pays, prélevant un nombre insensé de ses enfants.

Mais la seconde guerre mondiale qui s’achevait en ce 8 mai 45 sous un chaud soleil printanier avait pour la première fois porté le fer dans nos campagnes sarladaises, avec de lourdes conditions d’occupation et son cortège de répression effroyables. Ces années terribles avaient débouché sur les courageux combats pour la libération puis les exactions nazies dont notre commune porte toujours les stigmates.

En présence des porte-drapeaux, des représentants des associations d’anciens combattants, Morgane Delpech, 13 ans, a donné lecture du message délivré par l’Union Française des Anciens Combattants.

Le maire, Patrick Salinié, a lu le communiqué du secrétaire d’état chargé des anciens combattants et de la mémoire, Jean-Marc Todeschini. Puis il a procédé, avec Jean Descamp, ancien combattant, au dépôt d’une gerbe devant le monument aux victimes de toutes les guerres.

Plus tôt dans la matinée, la municipalité avait honoré le souvenir des résistants et otages fusillés à Saint André Allas en fleurissant  l’ensemble des stèles qui leurs sont consacrées.

Le temps des Mais !

A l’invitation des élus et consécutivement aux élections municipales de mars dernier, ce sont deux Mais qui ont été plantés sur notre commune le 21 juin 2014.

Le premier a été dressé sur la place Fernand Albié, au cœur du bourg d’Allas. Le second a été installé à proximité de la mairie.

Sous un soleil radieux, après l’effort nécessaire à la plantation, les habitants de la commune ont partagé le repas traditionnel dans la cour de l’école. Un repas qui s’est poursuivi fort tard dans la nuit.

Selon certains historiens, il semble que la tradition des Mais, fort heureusement très vivace en Périgord, soit une survivance des arbres de la liberté plantés au moment de la révolution.

Une tradition qui fait partie de celles qu’il convient de préserver et de partager…

 

Commémoration du 8 mai 1945

 

 

La commémoration du 8 mai 1945 a eu lieu pour la première fois devant la nouvelle stèle dédiée aux victimes et aux anciens combattants de tous les conflits.

 

En présence des représentants de l’Union Française des Associations de Combattants (UFAC), des porte-drapeaux, des membres du conseil municipal et de nombreux andrésiens, le maire, Patrick Salinié, a procédé au nom de la commune au dépôt de gerbe devant le monument.

 

 

Après la minute de silence, Rafaèle (15 ans) a lu le poème « Liberté », écrit par Paul Eluard en 1942. Morgane (12 ans) a donné lecture du communiqué de l’UFAC.

 

Enfin, Patrick Salinié a lu le communiqué de Monsieur Kader ARIF, secrétaire d’état délégué aux anciens combattants.

 

 

Le lieu de mémoire sera officiellement inauguré le 28 juin prochain dans le cadre de la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale en présence des représentants de l’état et de Bernard Cazeau, Président du Conseil Général.

 

Les andrésiennes et les andrésiens y sont chaleureusement conviés.

 

 

Saint André Allas : La nouvelle équipe municipale est au travail…

 

 

Au nom de la liste que j’ai eu l’honneur de mener, je remercie les andrésiennes et les andrésiens de s’être exprimés nombreux lors de ces élections municipales (72% de taux de participation), légitimant la mise en place d’une équipe renouvelée et validant les projets qu’elle se propose de porter.

 

 

Je remercie nos concitoyens pour la confiance manifestée : ce résultat largement positif est à la fois un encouragement pour les nouveaux élus et un satisfecit pour l’équipe qui depuis 6 ans, sous la direction de Roland Manet, a fait avancer notre collectivité.

 

 

L’équipe s’est mise sans attendre au travail. Dés le vendredi 28 mars, le conseil s’est réuni pour élire le maire, les adjoints, et établir les différentes commissions.

 

Conformément à ce que nous avons exprimé lors de la campagne électorale, nous sommes très désireux d’écrire avec vous de nouvelles pages pour notre commune : nous agirons résolument et dans l’esprit de concertation qui doit présider à la mise en œuvre des missions que vous nous avez confiées.

 

Conscient de mes responsabilités, conscient du travail à accomplir, je suis d’ores et déjà à votre écoute.

 

Patrick Salinié

 

 

Composition du bureau municipal :

 

Maire : Patrick Salinié. 1er Adjoint, chargé des travaux : Roland Manet. Adjoint chargé des finances : Joseph Marvaud. Adjoint chargé de l’école, de la culture, de la vie associative : Jean-Pierre Gauthier. Adjoint chargé du développement durable, du tourisme, de la voirie : Dominique Thibart.

Plan Guide Sarlat - Périgord Noir

Le plan-guide Sarlat Périgord Noir est en vente dans les bureaux d'accueil de l'office de tourisme Saralt Périgord Noir à Sarlat, Beynac et La Roque-Gageac au prix de 2.50 euro.

 

Ce plan à l'échelle 1/50 000° permet d'aller à la découverte des 26 boucles de randonnées et du parc de marche nordique aménagés dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée sur le territoire de la communauté des Communes Sarlat - Périgord Noir (CCSPN).

 

Accessible à tout public (marcheurs, VTT-istes, cavaliers), ces sentiers vous feront découvrir les multiples richesses de notre territoire (Sites Natura 2000, Sites majeurs d'Aquitaine, faune, flore, architecture, légendes...).

 

Amoureux de la nature et du patrimoine, offrez-vous un nouveau moyen de découvrir le Périgord Noir, ses paysages insoupçonnés et son patrimoine varié.

 

A paraître prochainement, la nouvelle édition du topo-guide de l'office de Tourisme au 1/25 000° proposant un support plus détaillé et documenté pour la découverte de chacun des parcours.

Téléthon 2013

La retraite de Paulette

 

Paulette RONTEIX, agent municipal, a occupé depuis 2005 au sein de l’équipe de restauration de l’école une place active et enthousiaste.

Originaire de notre commune, elle avait usé pendant toute sa scolarité les bancs de cette même école devenue son lieu de travail. A la fin de l’année scolaire, Paulette a décidé de faire valoir ses droits à la retraite.

Dans une école, le lieu de restauration des enfants est un lieu de la plus haute importance. Nourrir certes. Mais également éduquer, partager, échanger. Aux côtés de Viviane Galmot, et de l’ensemble de l’équipe, Paulette s’est engagée avec force dans le passage à l’utilisation des produits bio et des produits de proximité, un pari nécessitant davantage de travail et d’attention.

Efficace et sincère, généreuse jusque dans ses sourires et ses éclats de rire, Paulette a participé à créer au restaurant scolaire de notre école communale une ambiance propice à un accueil de qualité.

Le maire, Patrick Manet, a rendu hommage à Paulette lors de son dernier jour de travail en présence de l’époux de celle-ci, Alain, de ses amis, de ses collègues, des enseignants et de nombreux élus du conseil municipal.

C’était un au revoir chaleureux, mais on sait qu’on moindre appel, si le besoin s’en fait sentir, Paulette sera au rendez-vous des andrésiens pour rendre service.

Au nom de la collectivité, le conseil municipal lui souhaite beaucoup de bonheur dans ce nouveau départ de la vie : le temps de la retraite.

 Patrick Salinié

La lettre aux élus n°2 - juin 2013 est disponible dans l'onglet "Mairie" et "Grand Site Vallée Vézère".

Les articles :

- le calendrier du projet

- le projet Grand Site Vallée de la Vézère en quelques brèves

- une enquête publique pour consulter les communes au sujet du projet de classement et d'inscription de la vallée de la Vézère

- les avancées du travail avec les forestiers

- les avancées du travail avec les agriculteurs

- le guichet unique

- vers un projet agricole spécifique à la vallée

 

Voici les nouvelles acquisitions de la bibliothèque de Saint André Allas. Ces livres ont été selectionnés lors du salon du livre jeunesse 2012. Venez vite les découvrir les mardis et vendredis de 16h30 à 17h30 !

 

La Libre Pensée en assemblée

Les libres penseurs du groupe Eugène Leroy tenaient leur assemblée générale dimanche 18 mars 2012 dans la salle des associations du Pôle Intergénérationnel de Saint André Allas.

En présence de Jean Fred Droin, conseiller général, en présence de Roger Louis, président de l’Union Mondiale des libres penseurs, ils ont été accueillis au nom du conseil municipal par Patrick Salinié, premier adjoint.

L’assemblée générale a été ouverte par Pierre David, président en titre.

Après la lecture des rapports du secrétaire et du trésorier, élections présidentielles oblige, Guy Pustelnik a fait le point sur les avis et les intentions des différents candidats à propos de la laïcité, valeur primordiale et unificatrice de la république qui requiert toutes les vigilances et tous les respects.

Plusieurs échanges et débats ont étayé cette intervention particulièrement documentée.

A l’issue du vote qui devait clore cette assemblée générale, le président Pierre David et l’ensemble du bureau de l’association ont été reconduits dans leurs fonctions respectives.

La réunion s’est terminée par un vin d’honneur offert par la municipalité.

Saint André Allas : Vers la réalisation d’un monument aux morts.

 

Notre commune est celle de Dordogne qui possède le plus de stèles commémorant le sacrifice des résistants tombés lors des affrontements de 1944. Toutefois, outre les plaques apposées dans la salle du conseil et dans les églises, aucun monument aux morts, aucun lieu de mémoire ne rassemble les noms des combattants tués lors des guerres qui ont déchiré le 20ème siècle.

La municipalité souhaite remédier à cet état de fait sans toutefois remettre en cause les stèles existantes.

Le 30 octobre dernier, le conseil municipal invitait les représentants des associations d’anciens combattants pour recueillir leur sentiment sur la réalisation d’un tel projet.

Devoir de mémoire à l’égard de ceux qui ont donné leur vie, message de paix en direction des nouvelles générations, caractère artistique du monument, implantation, perspectives de financement, tous ces sujets ont fait l’objet d’échanges enrichissants.

Les élus vont travailler sur ce dossier en informant régulièrement les anciens combattants de l’avancée des travaux. De leur côté, les associations se renseigneront sur les soutiens financiers susceptibles de soutenir le projet.

Ce même 30 octobre, Patrick Manet remettait le diplôme d’honneur des combattants de l’armée française à Mme Magne, M. Müller et M. Dalla Costa. M. Meyre, excusé, s’était vu remettre ce document à son domicile. Le maire a mis l’accent sur l’histoire et l’engagement de chacun, les a remercié au titre de la commune et leur a officiellement remis le document signé du ministre Hubert Falco. La cérémonie s’est terminée par un vin d’honneur et a donné lieu à un échange de sentiments sur les années de guerre, les souffrances, les parcours difficiles auxquels ont été confrontés nos concitoyens. Cet instant simple et chaleureux restera certainement dans les mémoires de tous les participants.